L’E2C95 et La Cravate : Partenaires solidaires

Créée en 2012, La Cravate Solidaire collecte et distribue des costumes et tailleurs pour accompagner et favoriser l’accès à l’emploi de personnes n’ayant pas les moyens de s’en offrir.

DSC08493

Nicolas GRADZIEL, directeur des opérations de l’association, a répondu présent le 18 juin 2015 à l’appel de l’E2C du Val d’Oise pour la signature d’une convention de partenariat qui officialise une longue collaboration menée depuis 2013.

De gauche à droite : Nicolas GRADZIEL de la Cravate, Bernard BADIGNON et Jean-Christophe POULET de l'E2C

De gauche à droite : Nicolas GRADZIEL de la Cravate, Bernard BADIGNON et Jean-Christophe POULET de l’E2C

Jean Christophe POULET, directeur de l’E2C du Val d’Oise et Bernard BADIGNON, Président de l’E2C se sont réjouis de cette signature. Ils ont applaudi cette belle initiative lauréate de « La France s’engage », programme gouvernemental qui soutient les initiatives en adéquation avec le fonctionnement et les besoins de la société.

L’association a ainsi pu accompagner une dizaine de jeunes de l’école dont Alice, une stagiaire qui a pu témoigner de sa reconnaissance et de l’aide dont elle a bénéficié : «  Les ateliers de la Cravate m’ont été utiles pour les conseils en préparation d’entretien. »

L’E2C du Val d’Oise accompagne chaque année environ 500 jeunes de 18 et 25 ans sans diplôme et sans qualification en leur permettant d’entrer volontairement dans un parcours individuel de remise à niveau et la pratique de l’alternance en entreprise pour une insertion professionnelle réussie.

«  Les services de l’association répondent à un réel besoin et une nécessité professionnelle quand on est en recherche d’emploi. Certains des stagiaires de l’école ne peuvent se payer une tenue professionnelle qui représente un coût non négligeable » explique Pheng LY, chargé de relations école entreprises.

En fin de matinée, les stagiaires se sont pliés avec enthousiasme à un exercice pour apprendre à faire un nœud de cravate.

DSC08480       DSC08483

Enfin, l’école est également un point de collecte dans le Val d’Oise. C’est donc avec un camion chargé des dons collectés que Nicolas est reparti de cette matinée.

DSC08497                               DSC08501