Hedwige MAFIDANGA

Hedwige MAFIDANGA

« MON PARCOURS À L’E2C A ÉTÉ VRAIMENT QUELQUE CHOSE DE DÉTERMINANT POUR MA VIE »

Hedwige avec son CAP Petite Enfance et le diplôme de la Super Mascotte
Hedwige avec son CAP Petite Enfance et le diplôme de la Super Mascotte

Hedwige quitte son pays d’origine, le Congo en tant que réfugiée et arrive en France en 2011. A 21 ans, elle se retrouve seule, sans repère, dans un pays qu’elle ne connaît pas. Son quotidien est fait d’appels aux 115 et de visites à la Croix-Rouge avant d’obtenir sa carte de résident pour asile politique en octobre 2012. Elle se met tout de suite à la recherche d’un travail pour subvenir à ses besoins pendant qu’elle loge en foyer de réfugiés.

Orientée par la Mission Locale de Sarcelles, elle intègre l’E2C du Val d’Oise en janvier 2013. Elle déménage alors de son foyer en avril pour une résidence sociale à Argenteuil.

Francophone, elle n’a pas de souci à suivre les cours de remise à niveau et en profite pour enrichir son vocabulaire en français et s’améliorer en mathématiques et en bureautique. Curieuse et très ouverte, elle apprécie tout particulièrement les cours de connaissance du monde contemporain : « Les cours m’ont beaucoup apporté. J’ai appris beaucoup de choses intéressantes » Confie-t-elle.
Du côté de son projet professionnel, elle qui n’a jamais travaillé en France, enchaîne les stages de découverte en caisse, dans l’animation et en pâtisserie. Elle s’engagera même en tant que bénévole pour des actions sociales et culturelles au sein d’une maison de quartier. Son choix s’oriente finalement rapidement vers les métiers de l’aide à la personne. Elle qui a « gardé de nombreuses nièces au pays » veut en faire son métier en France. Elle entame donc les démarches pour accéder à la préparation du CAP Petite Enfance en contrat de professionnalisation dès septembre 2013. Durant dix mois, elle alterne les cours en centre de formation la journée et le travail le soir où elle garde 2 enfants de 4 ans et 2 ans à domicile. Elle obtient son CAP en juillet 2014. « Je ne connaissais rien aux formations. Le fait d’être suivie de près par tous les formateurs de l’école m’a vraiment aidé et rassuré » Avoue la jeune fille.
Le diplôme en poche, elle entame de suite ses recherches d’emploi et envoie des CV un peu partout. Sa candidature est rapidement retenue dans une crèche à Puteaux où elle travaille depuis septembre 2014 comme aide auxiliaire dans la section des grands. Mais elle ne compte pas en rester là et prévoit de passer le concours d’auxiliaire de puériculture l’année prochaine. « Mon parcours à l’E2C a été vraiment quelque chose de déterminant pour ma vie » Affirme-t-elle avec conviction.